Produit ajouté au panier avec succès Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Quantité
Total
Continuer Commander

Que faire au jardin au mois de juillet ?

Par Anja Quipor (https://jadores.fr/) pour le Comptoir des Graines

Le jardin est généreux en ce début d’été. Le plus gros du travail de jardinage est réalisé, le jardinier peut maintenant profiter du soleil de l’été en regardant pousser ses fruits et légumes. Quelques petites interventions sont néanmoins nécessaires par-ci et par-là pour maintenir l’équilibre de votre jardin. Et les grosses récoltes sont déjà là ! Elle est belle la vie de jardinier !

Vivent les vacances, alors c’est peut-être le moment d’initier les enfants ou les petits-enfants aux joies du jardinage et d’éveiller leur gourmandise des fruits et légumes du jardin.
Quel plus grand plaisir que de grignoter quelques framboises en admirant les myosotis qui les protègent du ver du framboisier ou de déguster des petites tomates cerise de toutes les couleurs et formes ? Le contact des petits avec la nature leur fera autant de bien qu’à nous, les adultes.

Eclaircissez et repiquez les semis de mai selon les besoins.

Arrosez copieusement vos repiquages et vos plantations, même par temps de pluie, en évitant de mouiller le feuillage et paillez-les.

Arrosez le fond du sillon avant de déposer les graines quand vous semez.

Arrosez vos semis pour favoriser leur développement.

Si vous habitez une région avec des grandes périodes de chaleur, il est important de bien gérer les différentes réserves d’eau de pluie, d’équilibrer le puisage afin que chaque jour de pluie remonte le niveau dans chaque réserve.

Continuez à booster vos plantes en les arrosant toutes les 2 ou 3 semaines avec des purins d’ortie, de consoude ou de prêle dilués à 10%.

Continuez à préparer la saison prochaine en semant les légumes d’automne.

C’est aussi le moment de semer les engrais verts comme le fenugrec ou la phacélie sur les parcelles vides du jardin.


Les légumes du jardin potager

Pour préserver les haricots des pucerons, semez de la sarriette annuelle à côté des haricots, elle éloignera les pucerons. Vous pourrez récolter et cuisiner les deux simultanément.

Pour protéger le concombre du mildiou, plantez du basilic à ses côtés. Et comme les fleurs de basilic attirent les abeilles et autres pollinisateurs, les fleurs du concombre seront bien pollinisées et le plant bien productif.

Pour préserver les choux des chenilles de la piéride du chou (qui attaquent les feuilles périphériques) et celles de la noctuelle (qui attaquent le cœur de la plante), posez des bourgeons de tomates au cœur des choux.

Semis en pleine terre

En juillet, il y a plein de légumes à semer en pleine terre : les betteraves (rouges et crapaudines), les carottes, les chicorées (frisées et sauvages), les courgettes (pour des récoltes en fin de saison), la cressonnette de Maroc, les haricots à grains, les haricots verts nains, les laitues, le mesclun, les navets, les poireaux, les poirées, le pourpier, les radis (longs, ronds, noirs, multicolores), la roquette, le rutabaga, la scarole, la tétragone

Attendez mi-juillet pour semer en pleine terre le chou chinois (pé-tsaï, pak-choï), l’épinard, la mâche...

Repiquages et plantations en pleine terre

Ce mois-ci vous pouvez repiquer en pleine terre les légumes que vous aurez semés auparavant ou planter des plants achetés : le brocoli, les cardons, les céleris à côtes, les céleris-raves, les chicorées, les choux (chou de Bruxelles, d’hiver, fleur, frisé, pommé, vert, rouge… pour une récolte dès octobre), les courgettes (pour leurs récoltes ultérieures dans la saison), les endives, les laitues d'hiver, les poireaux d’hiver, les poirées, les radis d’hiver (noirs, roses, violets)…

En région chaude, c’est le moment de repiquer ou de planter l’artichaut en pleine terre.

Récoltes de légumes

Les récoltes de légumes d’été sont abondantes en juillet. Les ratatouilles ravissent les papilles des jardiniers et les salades fraîches de concombres et de tomates sentent délicieusement bon l’été.

En juillet, il y a plein de légumes à récolter : les artichauts, les aubergines, les petites betteraves, les carottes, le céleri-branche, les choux frisés, les concombres, les cornichons, les courgettes, l’échalote, les haricots verts, les laitues, les oignons jeunes (pour consommation immédiate), les petits pois, les poirées, les poivrons, les pommes de terre hâtives, les radis, la roquette, les tomates…

Attendez fin juillet pour récolter l’ail (lors d’une journée ensoleillée et venteuse, quand la moitié du feuillage devient jaunâtre), les premiers choux-fleurs…

Les autres travaux à réaliser au jardin potager en juillet :

- Pailler les pieds des légumes pour conserver la fraîcheur du sol et éviter l’évaporation de l’eau.

- Butter les céleris, les crosnes du Japon, les haricots verts, les poireaux, les pommes de terre, les topinambours...

- Refermer les feuilles sur les choux-fleurs de 5 à 10 cm de diamètre pour protéger les pommes du soleil et les récolter bien blancs.

- Vérifier les tuteurs des aubergines, concombres, piments, poivrons et tomates afin que les plants ne cassent pas sous le poids des fruits.

- Supprimer les rejets qui partent des pieds des plants d’aubergines.

- Secouer les fleurs des tomates et des poivrons cultivés en serre pour favoriser la fécondation (au dehors, le vent et les insectes pollinisateurs font ce travail).

- Renforcer l’enracinement des potirons : plaquer les tiges qui portent de jeunes fruits au sol en posant une pelleté de terre sur le nœud en amont de chaque fruit (les racines qui se formeront au niveau de chaque nœud apporteront un supplément de nourriture aux fruits).

- Surveiller les pommes de terre et enlever les doryphores dès leur apparition.

 

Les fruitiers du verger

Semis en pleine terre

En région chaude, il y a les goyaviers et les passiflores à semer en pleine terre.

Repiquages et plantations en pleine terre

En région chaude, c’est le moment de repiquer ou de planter les goyaviers en pleine terre.

Récoltes de (petits) fruits

Les récoltes de (petits) fruits d’été sont abondantes en juillet.

Le plaisir d’un sorbet fait maison, d’une salade de fruits pour le goûter ou un délicieux jus de fruits fraîchement pressé récompense le jardinier pour tous les bons soins qu’il a procuré au jardin ces derniers mois.

C’est aussi le moment de faire quantité de confitures, de gelées et de sirops pour pouvoir profiter du bon goût de tous ces fruits au cœur de l’hiver.

En juillet, il y a plusieurs (petits) fruits à récolter : les abricots, les cassis, les cerises, les fraises, les framboises, les groseilles, les melons… 

Les autres travaux à réaliser au verger en juillet :

- Pailler les pieds des arbres et arbustes fruitiers.

- Arroser abondamment 1 à 2 fois par semaine les jeunes arbres fruitiers (moins de 4 ans).

- Palisser les ronces fruitières.

- Tailler les actinidias (kiwis) pour éliminer les pousses vigoureuses qui font de l’ombre aux fruits.

- Tailler les framboisiers non remontants, les ronces…

- Pratiquez une « taille en vert » sur les arbres fruitiers.

- Eclaircir les pêchers, les poiriers, les pommiers…

- Tailler les extrémités des rameaux de vigne qui portent des grappes pour accélérer leur maturation.

- Envelopper les jeunes grappes de raisins pour les protéger contre les guêpes, qui raffolent du jus sucré des grains de raisin, lorsque les grains ont la taille d’un petit pois et les grappes sont bien sèches, en fin de matinée, dans des sacs de papier blanc ou cristal transparent, vendus pour cet usage.

- Bouturer les actinidias (kiwis), les ronces fruitières...

 

Les plantes aromatiques du jardin de curé

Si vous aimez les tisanes ou la cuisine relevée aux herbes, c’est le moment de récolter vos plantes aromatiques préférées pour faire des réserves pour l’hiver : avec la chaleur les aromes des plantes sont exaltés.
Soignez le séchage (à l’abri du soleil) : les plantes doivent être complètement sèches (tiges et feuilles cassantes) avant stockage. Stockez-les dans des bocaux en verre ou dans des sachets kraft doublés, dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

Taillez la ciboulette à quelques centimètres du sol après la floraison pour stimuler la pousse de nouvelles feuilles. Les fleurs sont comestibles et ont un goût similaire aux feuilles. Si vous en avez beaucoup, vous pouvez les faire sécher (détachées les unes des autres) pour les ajouter aux salades au fur et à mesure de vos besoins.

Semis en pleine terre

En juillet, il y a plein de plantes aromatiques à semer en pleine terre : l’ache des montagnes, l’ail des ours, l’aneth, l’angélique, l’aspérule odorante, le basilic, la bourrache, le cerfeuil (à l’ombre), le chervis, la coriandre, la guimauve, la monarde pourpre, l’oseille, le persil, le thym des montagnes

Repiquages et plantations en pleine terre

Ce mois-ci vous pouvez repiquer ou planter en pleine terre quasiment toutes les plantes aromatiques.

Récoltes de plantes aromatiques

En juillet, vous pouvez récolter quasiment toutes les plantes aromatiques.

Les autres travaux à réaliser au jardin de curé en juillet :

- Supprimer les tiges florales du raifort avant leur épanouissement.

- Pincer l’arroche et le basilic afin de favoriser la ramification des plants.

- Pincer les fleurs de basilic sur les plants que vous consommez pour stimuler la pousse des feuilles (les fleurs sont comestibles).

- Bouturer l’armoise, l’hysope, la lavande, la sarriette, le thym…

 

Les plantes du jardin ornemental

Les fleurs supportent mal la chaleur, arrosez régulièrement (mais pas tous les jours).

Si vous partez en vacances, coupez toutes les fleurs de vos rosiers et autres arbustes à fleurs afin de pouvoir profiter d’une nouvelle floraison à votre retour.

Vous pouvez semer des fleurs bisannuelles pour le printemps prochain. Repiquez-les en septembre.

Vous pouvez planter les arbustes à floraison estivale.

Si vous avez un bassin, vous pouvez planter les plantes aquatiques.

Semis en pleine terre

En juillet, il y a quelques plantes ornementales à semer en pleine terre : les giroflées d’hiver, les œillets de poète

Semis sous abri

En juillet, il y a plein de plantes ornementales à semer sous abri : les campanules médiums, les choux d’ornement, les digitales, les giroflées, le gypsophile vivace, les hellébores, les myosotis, les pâquerettes, les pavots (d’Islande), les pensées, les pois de senteur vivaces, les primevères, les roses trémières, les violettes cornues…

Repiquages et plantations en pleine terre

Ce mois-ci vous pouvez repiquer en pleine terre les plantes ornementales que vous aurez semées auparavant ou planter des plants achetés : les bambous, les iris (de jardin, de Florence, de Sibérie), les palmiers rustiques, le savonnier

En région chaude, c’est le moment de repiquer ou de planter les arbres de Judée en pleine terre.

Plantez les bulbes à floraison automnale dans un sol bien drainé : les colchiques, les cyclamens rustiques, les lis de la Madone, le safran, les sternbergias…

Les autres travaux à réaliser au jardin d’ornement en juillet :

- Palisser les plantes grimpantes.

- Tuteurer les dahlias et les glaïeuls afin qu’ils ne courbent pas sous la force des vents orageux de juillet.

- Tailler les rosiers non remontants après la floraison si les fruits ne sont pas décoratifs.

- Tailler les arbustes à floraison printanière après la floraison.

- Tailler l’armoise, le chèvrefeuille à feuilles de buis, les glycines, les jasmins d’hiver, la lavande (papillon), la santoline, la vigne vierge…

- En région chaude, tailler les sauges.

- Couper court les géraniums vivaces après la floraison pour stimuler leur croissance, voire une nouvelle floraison.

- Supprimer les fleurs fanées après la floraison pour éviter la montée en graines et favoriser la floraison.

- Arracher les bulbes de printemps quand le feuillage est sec.

- Bouturer les plantes grimpantes à floraison estivale : les bignones, les chèvrefeuilles, les clématites…

- Bouturer les abélias, les abutilons, les akébies, les althéas, les ampélopsis, l’anthémis, les arabettes, les baccharis, les baguenaudiers, le bégonia tubéreux, la bruyère, le buddléia, les callicarpas, le camélia, les caraganas argentés, les caryoptéris, le cognassier du Japon,le coléus, le cornouiller, les cotonéasters caducs, les cytises, les dentelaires du Cap, les exochordas, le grenadier, les hamamélis, les hortensias grimpants, les houx, le jasmin étoilé ou d’hiver, le fuchsia, les kolkwitzias, le laurier-rose, le lila des Indes, les lins vivaces, les lis, le liseron (de Mauritanie), les mufliers, le mûrier à papier, les orangers du Mexique, les pavots d’Orient, les pittosporums, les potentilles arbustives, le romarin, la ronce d’ornement, les schisandras, les troènes, les véroniques arbustives...

- En région chaude, bouturer les buddléias de Madagascar, la clématite armandii, les grévilléas, l’hélichrysum stœchas, l’hétéranthéra, les indigos, les jasmins sambacs, les lavandes, les polygalas myrtifolias…

- Marcotter les glycines, les jasmins d’hiver, les œillets vivaces…

- Diviser les plantes vivaces : les arabettes, les diétès, les iris des jardins, les ophiopogons, les primevères...

Les plantes d’intérieur & les plantes exotiques

Vérifiez régulièrement que les plantes ne sont pas atteintes de maladies ou ravagées par des nuisibles (rongeurs, pucerons, araignées rouges, cochenilles…).

Enlevez régulièrement les fleurs fanées et les feuilles mortes.

Surveillez l’arrosage (voir les conseils du mois de juin).

Vous pouvez planter les plantes exotiques vendues en conteneur.

 

Les petits jardins de ville et les balcons

Arrosez copieusement toutes vos plantes en pots et jardinières lorsque le soleil inonde votre terrasse ou votre balcon de lumière et de chaleur, de préférence le soir afin de limiter l’évaporation.

Continuez la fertilisation avec les purins d’ortie et de consoude (voir les conseils du mois de juin).

C’est le moment de profiter de la beauté de vos jardinières de fleurs et du goût de vos jardinières d’herbes. Et pourquoi ne pas rajouter une grande jardinière de mesclun pour diversifier vos salades d’été et quelques plants de piments pour apporter un peu de chaleur aux plats mijotés de l’hiver prochain ?

Bel été au jardin à tous.