Produit ajouté au panier avec succès Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Quantité
Total
Continuer Commander

Que faire au jardin au mois d’août ?

Par Anja Quipor (https://jadores.fr/) pour le Comptoir des Graines

Tous les légumes d’été ont fait le plein de soleil et émerveillent nos papilles.

Si vos récoltes sont généreuses, vous pouvez faire des conserves ou congeler une partie des fruits et légumes, déjà cuisinés ou pas.

En août, le jardinier prépare l’automne et l’hiver. Plutôt début août en région froide et plutôt mi-août ou fin août en région chaude, mais cela dépend des microclimats et des années.

Arrosez le fond du sillon avant de déposer les graines quand vous semez.

Surveillez l’arrosage de vos semis de près : une graine qui dessèche en cours de germination meurt. Apportez un peu d’ombre si nécessaire, jusqu’à la levée des graines, avec des voiles d’hivernage ou des caissettes en bois.

Vous pouvez également semer entre les plantes déjà installées, afin qu’elles apportent de l’ombre aux semis (des plantes qui aiment les arrosages jusqu’à la levée des graines).
Au potager, vous pouvez par exemple semer des épinards entre vos fraisiers en fin de mois.

Eclaircissez et repiquez les semis de juillet selon les besoins.

Arrosez copieusement vos repiquages et vos plantations, même par temps de pluie, en évitant de mouiller le feuillage et paillez-les. Apportez un peu d’ombre les premiers jours si nécessaire, le temps que les plantes s’installent bien.

Dans certaines régions certaines plantes souffrent de la chaleur et de la sécheresse : surveillez-les de près et arrosez-les « à la fraiche ».

Si vous habitez une région avec des grandes périodes de chaleur, il est important de bien équilibrer le puisage des différentes réserves d’eau de pluie, afin que chaque jour de pluie remonte le niveau dans chaque réserve.

Continuez à booster vos plantes en les arrosant toutes les 2 ou 3 semaines avec des purins d’ortie, de consoude ou de prêle dilués à 10%.

Semez des engrais verts sur les emplacements libres : le fenugrec, la féverole, la luzerne, la moutarde, la phacélie, le trèfle incarnat, la vesce…

 

Les légumes du jardin potager

Semis en pleine terre

En août, il y a plein de légumes à semer en pleine terre : les carottes d'hiver, les choux d’hiver et de printemps, le chou chinois (fin août en région chaude), les fèves, les laitues d’hiver, les laitues de printemps, la mâche, les navets d’automne et d’hiver, les petits pois, les poireaux de printemps, les radis d'automne, les radis d’hiver, le radis noir, la roquette

Début août, il y a plusieurs légumes à semer en pleine terre : la chicorée frisée, la chicorée sauvage, le fenouil, les haricots (fins, verts, mangetout), les oignons blancs, les scaroles

Attendez mi-août pour semer en pleine terre  les épinards et les oignons de printemps.

Repiquages et plantations en pleine terre

Ce mois-ci vous pouvez repiquer en pleine terre les légumes que vous aurez semés auparavant ou planter des plants achetés : les brocolis, les choux, le fenouil, les laitues d'automne, les poireaux

Récoltes de légumes

En août, il y a plein de légumes à récolter : l’ail, les artichauts, les aubergines, les betteraves, les bettes à cardes, le brocoli, les carottes, le céleri-branche, le céleri-rave, les choux-fleurs, les choux-raves, les concombres, les cornichons, les courgettes (récoltées jeunes, elles auront plus de goût), les épinards, les haricots (demi-secs, en grains, verts), les laitues, le maïs doux, les navets d’été, les oignons blancs et jaunes, les petits pois, les piments, les poireaux d’été, les poivrons, les pommes de terre, les radis de tous les mois, les tomates

Les autres travaux à réaliser au jardin potager en août :

- Pailler les pieds des légumes pour conserver la fraîcheur du sol et éviter l’évaporation de l’eau.

- Butter les poireaux au fur et à mesure de leur croissance.

- Butter les haricots lorsqu’ils dépassent 15 cm de hauteur.

- En région chaude, butter les cardons et le céleri-branche.

- Vérifier les tuteurs des aubergines, concombres, piments, poivrons et tomates afin que les plants ne cassent pas sous le poids des fruits.

- Tailler les potirons et autres courges pour accélérer le développement des fruits, surtout en région froide. Isoler les fruits de l’humidité du sol avec une planchette ou une tuile.

- Renforcer l’enracinement des potirons (voir les conseils du mois de juillet).

- Supprimer les quelques feuilles qui gênent le murissement des tomates.

- Secouer les fleurs des tomates et des poivrons cultivés en serre pour favoriser la fécondation (dehors le vent et les insectes pollinisateurs font ce travail).

Les fruitiers du verger

Les récoltes de (petits) fruits d’été sont abondantes en août : les abricots, les airelles, les brugnons, le cassis, les figues, les fraises, les framboises, les melons précoces, les mûres, les noisettes, les pêches, les poires et les pommes d’été, les prunes… .

Le ballet des sorbets, des salades de fruits et des jus faits maison continue.

Ainsi que la confection des confitures, des gelées et des sirops pour l’hiver.

Les autres travaux à réaliser au verger en août :

- Pailler les pieds des arbres et arbustes fruitiers.

- Arroser abondamment 1 à 2 fois par semaine les jeunes arbres fruitiers (moins de 4 ans).

- Palisser les fruitiers en espalier.

- Pratiquez une « taille en vert » sur les fruitiers à noyau qui sont palissés, les poiriers et les pommiers.

- Tailler les fruitiers qui ont donné du fruit.

- Tailler les branches de framboisiers non-remontants et de mûriers qui ont donné des fruits : attention à ne pas tailler les branches de certaines variétés qui donneront des fruits l’année prochaine. En cas de doute, c’est plus facile de ne tailler que les branches sèches au printemps prochain.

- Tailler les kiwis lorsque les fruits sont bien formés : supprimer les gourmands et la végétation excessive.

- Vérifier que les branches d’arbres fruitiers chargés en fruits supportent le poids, étayer si nécessaire.

- Eliminer les fruits malades.

- Bouturer les actinidias (kiwis), les cassissiers, les framboisiers, les groseilliers (à maquereau), les myrtilliers… les figuiers dans les régions chaudes.

- Greffer les abricotiers, les cerisiers, les pêchers, les pommiers, les poiriers…

- En région chaude, greffer les amandiers, les oranges, les pruniers...

- En région froide, accélérer la maturation des grappes de raisins au début du mois : envelopper les grappes bien formées dans des sacs en papier.

- Planter les stolons des fraisiers dans un autre coin du jardin à la fin du mois.

- En région chaude, planter les agrumes, arroser abondamment.

 

Les plantes aromatiques du jardin de curé

Si vous aimez les tisanes ou la cuisine relevée aux herbes, continuez à récolter et sécher vos plantes aromatiques préférées afin de pouvoir en profiter cet hiver (voir les conseils du mois de juillet).

Semis en pleine terre

En août, il y a plein de plantes aromatiques à semer en pleine terre : l’ache, l’aneth, l’angélique, le cerfeuil (à l’ombre), la coriandre, le persil, la sarriette d’hiver

Récoltes de plantes aromatiques

En août, vous pouvez récolter quasiment toutes les plantes aromatiques : l'aneth, le basilic, le cerfeuil, la ciboule, la ciboulette, l'estragon, l’hysope, la lavande, la mélisse, l’oseille, le persil, la sarriette, le thym…

Les autres travaux à réaliser au jardin de curé en août :

- Tailler la sarriette, la sauge, le thym… pour stimuler la repousse des feuilles.

- Bouturer l’artémise, le laurier-sauce, la lavande, le romarin, la sauge, le thym, la verveine-citronnelle…

- En région chaude, bouturer l’estragon, le laurier-sauce, les lavandes, la santoline …

 

Les plantes du jardin ornemental

Arrosez régulièrement les fleurs qui supportent mal la chaleur (mais pas tous les jours).

Si vous partez en vacances, coupez toutes les fleurs de vos arbustes à fleurs afin de pouvoir profiter d’une nouvelle floraison à votre retour.

Ce mois-ci vous pouvez admirer la floraison des abélias, des amaranthes, des asters nains, des cératostigmas, des cierges d’argent, des dahlias, des glaïeuls, des jacinthes du cap, des ligulaires, des lilas des Indes, de l'oranger du Mexique, des roses trémières, des soleils, des soucis, des tamaris d’été, des véroniques arbustives…

Semis en pleine terre

En août, il y a plusieurs plantes ornementales à semer en pleine terre : les bleuets, les coquelicots, les coréopsis, les gauras, la nigelle de Damas, les pieds d’alouette, les roses trémières vivaces, les rudbéckias

Semis sous abri

En août, il y a plein de plantes ornementales à semer sous abri (à l’abri du soleil, au pied d’un mur au nord) : les campanules, les digitales, les échinops, les gaillardes, les giroflées, la julienne des dames, les leucanthèmes, la monnaie du pape, les myosotis, les pâquerettes, les pavots d'Orient, les pensées, les silènes, les violas …

Repiquages et plantations en pleine terre

Ce mois-ci vous pouvez repiquer en pleine terre les plantes ornementales que vous aurez semées auparavant ou planter des plants achetés : les colchiques, les crocus à safran, les crocus d’automne, les cyclamens de Naples, les giroflées, les lis, les myosotis, les nérines, les pâquerettes, les pensées, les silènes, les sternbergias …

Début août, vous pouvez repiquer ou planter les iris en pleine terre, dans un coin  ensoleillé et chaud du jardin, dans une terre relativement pauvre, avec le haut du rhizome qui affleure la surface du sol. Ils fleuriront dès l’année prochaine.

En région chaude, c’est le moment de repiquer ou de planter en pleine terre l’ail d'ornement, l’amaryllis belladonne, les cyclamens, les glaïeuls camineus, les nivéoles, les scilles, les tritonias …

Si votre jardin est envahi par les rongeurs, protégez les bulbes avec du grillage, sinon ils composeront le plat des petits rongeurs. Groupez les bulbes par 6 ou 7 et confectionnez une cage entièrement fermée avec du grillage à très petites mailles de type « poulailler ». Les feuilles et les tiges de fleurs pousseront aisément à travers le grillage.

Les autres travaux à réaliser au jardin d’ornement en août :

- Palisser les jeunes tiges des rosiers grimpants.

- Tuteurer les plantes devenues hautes pour les aider à résister aux futurs vents d’automne : les chrysanthèmes, les dahlias, les delphiums, les glaïeuls, les roses trémières…

- Tailler les alchémilles, les arums, les chèvrefeuilles, les clématites de printemps, les delphiniums, les géraniums vivaces, les glycines, les hortensias grimpants, les lupins, les passiflores…

- Tailler les rosiers malades à 20 cm du sol pour les rosiers buissons et 60 cm pour les rosiers grimpants et arbustifs. Supprimer toutes les parties qui semblent malades. Rajouter du compost au pied. Arroser copieusement. Après quelques semaines, un feuillage sain se sera développé.

- Supprimer les fleurs fanées après la floraison pour éviter la montée en graines et favoriser la floraison : les buddleias, les caryopteris, les céanothes, les fuchsias, les lavatères, les lobélias, les pétunias, les phlox, les pois de senteur, les spirées d’été, les surfinias, les verveines…

- Bouturer les abutilons, les arbres à perruques, les berbéris les buddleias, le buis, les chèvrefeuilles, les conifères, les deutzias, les éléagnus, les fuchsias, les hélianthèmes, les hortensias, le laurier noble, le laurier tin, les pélargoniums, les penstemons, le petit œillet vivace, les plantes de terre de bruyère, les millepertuis, les rosiers, les saxifrages, les spirées de printemps, les verveines…

- En région chaude, bouturer les buddléias de Madagascar, les grévilléa, les immortelles persistantes, les laurier-sauces, les lavandes, les pittosporum, les trachelospermums…

- Marcotter les glycines.

- Diviser les grosses touffes de pivoines arbustives qui produisent moins de fleurs.

- Diviser les touffes trop denses d’iris.

 

Les plantes d’intérieur & les plantes exotiques

Il fait souvent plus chaud à l’intérieur de la maison en été qu’en hiver, alors surveillez l’arrosage (voir les conseils du mois de juin) et n’hésitez pas à sortir vos plantes la nuit afin qu’elles profitent d’un peu de fraîcheur. Vous pouvez même les sortir lorsqu’il pleut.

Vérifiez régulièrement que les plantes ne soient pas atteintes de maladies ou ravagées par des nuisibles (rongeurs, pucerons, araignées rouges, cochenilles…).

Enlevez régulièrement les fleurs fanées et les feuilles mortes.

Vous pouvez planter des fleurs pour l’automne : les arums, les freesias, les lachenalia...

Les autres travaux à réaliser en août :

- Rempoter les plantes vertes qui sont à l’étroit dans leur pot.

- Bouturer les cactées et les plantes grasses, les bégonias, les dracaenas, les hoyas, les hyppoestes, les pépéromias, les pileas, les saint-pailias...

 

Les petits jardins de ville et les balcons

Les plantes en pots et jardinières se dessèchent très vite en été : arrosez-les copieusement, de préférence « à la fraîche », même 2 fois par jour si nécessaire. Si possible, donnez-leur un peu d’ombre aux heures les plus chaudes de la journée.

Continuez la fertilisation avec les purins d’ortie et de consoude (voir les conseils du mois de juin).

Pincez les fleurs fanées pour favoriser la floraison des daturas, des fuchsias, des géraniums de balcon, du laurier-rose, des surfinias...

C’est le moment d’admirer la beauté de vos jardinières de fleurs, de croquer quelques feuilles de mesclun et de rajouter du goût à votre cuisine grâce à vos jardinières d’herbes.

Et pourquoi ne pas rajouter une grande jardinière de légumes feuilles et racines pour enrichir vos plats d’automne ? Des petites carottes rondes, des navets ou des radis sont délicieux à croquer frais, mélangés à du chou chinois (fin août en région chaude), des épinards, des laitues d’hiver, de la mâche et de la roquette.

Préparez la floraison de votre balcon ou terrasse pour l’automne, jusqu’aux premiers froids, voir au-delà : plantez des grosses jardinières d’asters nains, de bruyère, de chrysanthèmes des jardins, des heuchères, des sedums d’automne…

C’est cela qui est merveilleux au jardin : il y a de quoi faire pour tous les goûts et toutes les couleurs, tout au long de l’année.


Bon jardinage estivale à tous.